Hôpital d’Orsay, son devenir ? Pourquoi et pour quel projet de territoire ?

Hôpital d’Orsay, où en est-on ? Que pouvons-nous faire ensemble ?

Refusant la politique générale nationale de financiarisation de l’économie qui sert les intérêts de quelques uns contre l’intérêt général, dans de nombreuses villes en Essonne, comme dans toute la France, le refus de regrouper et supprimer des hôpitaux et maternités se poursuit et prend de l’ampleur.
En Essonne, le comité de défense des Hôpitaux du Nord-Essonne rassemblant des forces politiques, dont le PCF, des élus, des syndicats, des associations et de nombreux citoyens, dénonce les politiques de destruction et de réduction de notre système de santé.
La pétition contre les choix gouvernementaux de fermer les hôpitaux d’Orsay, Longjumeau et Juvisy a recueilli près de 30 000 signatures.

Ces choix prévoient :
– la fermeture des 3 hôpitaux publics d’Orsay, Longjumeau et Juvisy à horizon 2021-2023.
– la construction d’un hôpital « haute technicité » sur le plateau de Saclay, favorisant l’ambulatoire (hospitalisation de quelques heures) entraînant
– une baisse d’environ 30% du nombre de lits : 4,5 lits / 10000 hab au lieu de 13 lits aujourd’hui
– la suppression de 600 à 900 emplois.
– la création de 3 Centres de Consultations et de Soins d’Urgence (CCSU) en lien avec la médecine libérale, ouverts de 9h à 22h, sur les communes de Juvisy, Longjumeau et Sainte Geneviève des Bois.

Ces choix :
– sont pensés dans une logique de rentabilité, de diminution des dépenses et de démantèlement de la sécurité sociale.
– ne tiennent pas compte des besoins des usagers.
– ne permettent pas un égal accès aux soins de qualité pour tous, à tout âge et dans les délais nécessaires, vitaux parfois.
– Installent une médecine à 2 vitesses favorisant les structures privées et ses dépassements d’honoraires.

Une antenne du comité de défense des hôpitaux nord Essonne vient d’être créée autour des villes de Palaiseau, Orsay, Bures, Les Ulis, Igny …. pour contrecarrer ces choix gouvernementaux et leur opposer des alternatives.

Les axes de travail de cette antenne sont :
– Informer et mobiliser rapidement la population sur la réalité du projet. Notre force de persuasion est notre nombre.
– préparer des assises locales de la santé (mai-juin 2018) avec 2/3 réunions thématiques préparatoires
en concertation avec le personnel médical, médecins de ville, paramédicaux, pompiers, centre de santé, les usagers, les élus …

En tant que citoyens, patients passés et à venir, votre avis est important, vous êtes concernés.
Prochaine réunion de travail de l’antenne Nord Essonne du comité de défense des hôpitaux Juvisy Orsay Longjumeau :
mardi 23 janvier à Palaiseau à 20h (salle des champs Frétauts)

Pour plus d’info : Pour plus d’information

janvier 5, 2018

  • Désert médical

    Un des aspect qui développe les déserts médicaux est la suppression des hôpitaux de proximité. C’est à dire l’orientation de la politique hospitalière nationale. Un médecin qui aurait aimé s’installer dans un canton isolé hésitera à le faire car il lui manquera les contacts avec ses collègues . Il se sentira éloigné d’une source d’informations lui permettant de poursuivre sa formation.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *