Aperçu de ce qui se passe dans nos hôpitaux publics + 2 actions simples à faire en soutien

Vous trouvez ci-dessous un aperçu des différentes actions qui ont lieu en ce moment pour préserver l’accès à la santé pour tous :

– par les professionnels de la santé (paramédicaux pour le Collectif Inter-Urgences et médecins pour le Collectif Inter-hôpitaux)

– par des députés (proposition de loi des députés communistes),

– appuyées par les citoyens, à l’échelle nationale ou locale (Comité de Défense des hôpitaux du Nord Essonne)

+ 2 actions simples à faire pour apporter son soutien à ces mouvements et montrer notre volonté de garder un système de santé où chacun peut accéder aux soins quel que soient ses moyens.

>> Collectif Inter-Urgences : ICI

Face aux restrictions budgétaires, aux difficultés d’accès à la médecine de ville, aux changements des besoins de la population, à la politique ambulatoire, à l’augmentation de la pauvreté etc, la médecine d’urgence a vu son exercice exploser au cours des deux dernières décennies.

Le Collectif Inter Urgences est issu de la volonté de paramédicaux motivés à porter l’amélioration des conditions de travail et d’accueil au sein des structures d’urgences => 269 services d’urgences en grève le 23 oct

>> Collectif Inter-hôpitaux : ICI

Le Collectif Inter Hôpitaux (CIH) s’est constitué en septembre 2019 pour soutenir le mouvement des personnels des urgences et l’étendre à l’ensemble des professionnels des hôpitaux publics, en association avec les représentants des usagers.
Il demande un PLAN d’URGENCE POUR SAUVER L’HOPITAL PUBLIC.
La motion proposée a été signée par 8066 professionnels au 24 octobre 19h30

>> L’appel des 108 célébrités à Emmanuel Macron pour sauver l’hôpital : ICI

Des stars, qui ont été confrontées à l’hôpital, soutiennent des patients anonymes, excédés par les carences du système, et adressent une lettre ouverte à Emmanuel Macron pour lui demander un plan d’urgence.

ACTION 1 :

==> soutenez en signant la lettre au Président de la République pour un « Plan d’urgence pour sauver l’hôpital public » : ICI

Déjà plus de 110 000 signatures, mais il faut atteindre beaucoup plus pour démontrer le soutien de la population.

>> Proposition de loi par les députés communistes portant sur les mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux : ICI

On y trouve une analyse la situation et des axes d’actions en faveur de l’intérêt général (et non du développement du privé axé sur la recherche de rentabilité)

>> Comité de Défense hôpitaux publics du Nord Essonne : Orsay, Longjumeau et Juvisy : ICI

Quelques avancées grâce à la mobilisation, les actions, la défense de l’intérêt général :

la fermeture de l’hôpital de Juvisy qui devait avoir lieu incessament est repoussée à 2024, celle de Longjumeau à 2026

Des lits d’aval en médecine rouvrent à Juvisy.

Ce succès a donné un regain d’énergie dans la mobilisation du personnel.

ACTION 2

==> Montrez votre soutien en signant la pétition ci-desssous : ICI

59600 signatures à ce jour en Nord Essonne avec les signatures papier. A 60000 elles seront remises au préfet de l’Essonne.

Antenne du Comité de défense des hôpitaux NE / secteur Orsay, Les Ulis, Bures, Gif / contact : secteurorsay.defensehopitaux@gmail.com

octobre 26, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *