Lettre à Madame Marhuenda, Maire des Ulis (A. Le Poul)

                                                                                                                                                            Les Ulis, le mardi 24 mars 2020

A l’attention de :             Françoise Marhuenda, Maire des Ulis

 Vice-présidente de la Communauté Paris-Saclay, Vice-présidente du Conseil Départemental de l’Essonne délégué aux familles, à la solidarité et à la santé

Copie : Mr Bournat, Président de la CPS

Mr Durovray, Président du Conseil Départemental de l’Essonne

Mr Villani, député de la 5ème circonscription

 Mr Djikiné, directeur AppartCity (à transmettre au SAMU social)

               Mme Troalen – Conseillère municipale PCF Les Ulis

Objet : COVID-19 – Situation Appart City des Ulis

Madame le Maire,

Je viens de prendre contact avec Mamadou Djikiné, directeur de la résidence sociale Appart City des Ulis où 500 personnes (adultes + enfants) sont logées par le SAMU social et qui y sont confinées, suivant les indications gouvernementales.

Plusieurs problèmes se posent compte tenu de la situation engendrée par la pandémie liée au Coronavirus :

  • Difficultés d’un véritable confinement :
    • Les familles, avec nombre de femmes seules avec enfants, sont logées dans quelques mètres carrés à 4 personnes et il est très difficile pour elles d’organiser un véritable confinement dans ces conditions. Il est évident que la circulation perdure dans l’établissement, ce qui est compréhensible vu l’exigüité des pièces.
    • Que ce passera t-il si une personne se retrouve contaminée avec une propagation qui peut engendrer une véritable catastrophe sanitaire pour tous les résidents, y compris pour le personnel de l’établissement ?
  • Ces familles, sans beaucoup de ressources en temps normal, se retrouvent encore plus démunies aujourd’hui. Ce pose donc aussi la question des denrées alimentaires et autres (couches, lait pour bébé ….)

L’association Ensemble pour la solidarité qui les aide habituellement est aussi en confinement et ne peut continuer à assurer cette aide. Le secours populaire manque de masques et autres pour assurer un minimum d’aide. Les produits de premières nécessités manquent cruellement.

  • Les attestations de déplacement dérogatoire qui sont à remplir à chaque sortie manquent aussi (il en faudrait environ 500)
  • Concernant la scolarité des enfants d’âge élémentaire, la continuité pédagogique s’est organisée avec les directeurs d’école du Bosquet et des Avelines qui assurent des permanences le matin dans leur école pour répondre au mieux aux parents car nombre d’entre eux ne sont pas connectés. Reste le problème pour les collégiens ?

Je vous interpelle pour que la situation dans cette résidence soit étudiée et que des solutions soient apportées, tant sur le plan sanitaire, que sur le plan de la survie quotidienne des personnes durant cette éprouvante période.

Je vous remercie de prendre en compte cette adresse car il y a une véritable urgence.

Annick LE POUL

Conseillère municipale PCF – Les Ulis   – Tel : 06 81 96 60 84

mars 25, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *