A Gaza, la propagation du coronavirus risque d’être un désastre incontrôlable 6 AVRIL 2020 PAR RENÉ BACKMANN Mediapart

https://www.aurdip.org/a-gaza-la-propagation-du.html

Surpopulation, système de santé en ruine, naufrage économique, pauvreté massive : après treize ans de blocus israélien, l’enclave palestinienne redoute le cauchemar que pourrait être l’explosion de l’épidémie de Covid-19. Et la question n’est plus de savoir si elle aura lieu mais quand.

Le 21 mars, le coronavirus est officiellement entré dans la bande de Gaza, importé par deux prêcheurs de retour du Pakistan, via l’Égypte. Testés positifs à leur arrivée au poste frontière de Rafah, les deux religieux ont été conduits en quarantaine dans un hôpital de campagne ouvert à proximité, quelques jours plus tôt. Ils y ont été rejoints par les employés des douanes et quelques autres personnes avec qui ils avaient été en contact depuis leur entrée en Palestine.

Dans la soirée, le ministère de la santé du gouvernement de Gaza, contrôlé depuis 2007 par les islamistes du Hamas, a confirmé l’information avant d’envoyer des camions de pompiers arroser d’eau chlorée les rues du quartier de Shuja’iyya, à l’est de la ville de Gaza, où vivent les familles des deux prêcheurs. Puis des voitures de police équipées de haut-parleurs ont commencé à circuler en ordonnant à la population de ne pas rester en groupe.

Depuis la mi-mars, alors que le nombre de personnes contaminées croissait de jour en jour en Cisjordanie et en Israël, c’est-à-dire de l’autre côté du grillage qui cerne la bande de Gaza, le gouvernement du Hamas avait annoncé que les voyageurs entrant dans le territoire, en provenance d’Égypte par Rafah ou en provenance d’Israël par le passage d’Erez, seraient placés en quarantaine pour deux semaines.
L’entrée en Égypte par Rafah était simultanément interdite par le gouvernement du Caire, qui imposait, dans l’autre sens, des horaires de passage à destination de Gaza si changeants que 400 Palestiniens étaient restés bloqués plusieurs jours du côté égyptien. ….

La suite sur https://www.aurdip.org/a-gaza-la-propagation-du.html

avril 7, 2020

Laisser un commentaire